Quelles sont les garanties lors de l’achat d’un animal domestique

Lors de l’achat d’un animal domestique en France, l’acheteur a une seule garantie: La loi du 22 Juin 1989.

En effet il a bien fallu mettre en place des règles pour protéger les animaux, les acheteurs et les vendeurs lors des transactions d’animaux domestiques.

Le marché des animaux est réglementé par le ministère de l’agriculture. Les autorités comprennent qu’il est impossible de garantir dans le temps l’état de santé d’un être vivant. Et les acheteurs sous-estiment très souvent les frais vétérinaires lors de petits bobos.

La loi est donc très claire. Elle protège l’acheteur si l’animal meurt à cause d’une maladie faisant partie des vices rédhibitoires.

Chez le chien, il s’agit de:

  • la maladie de Carré,
  • l’hépatite de Rubarth,
  • la parvovirose canine,
  • les tares héréditaires,
  • la dysplasie coxo-fémorale (ou dysplasie de la hanche),
  • l’ectopie testiculaire (cryptorchidie ou monorchidie),
  • et atrophie rétinienne.

Chez le chat, il s’agit de:

  • la leucopénie féline (panleucopénie),
  • la péritonite infectieuse féline (PIF),
  • l’atteinte par le virus leucémogène félin (FeLV)
  • ou par le virus de l’immunodépression féline (FIV).

Cette “garantie” n’est valable que 2 à 4 semaines (selon la maladie) après la transaction.

En effet, si l’acheteur laisse traîner son chiot dans les égouts, ou si il/elle ne fait pas attention à son alimentation et son comportement, l’animal pourra attraper des virus, des parasites et des bactéries ou simplement souffrir de malnutrition.

Si l’acheteur n’apporte pas l’animal chez le vétérinaire lors qu’il est nécessaire, malgré tous ses vaccins, l’animal peut mourir. Il ne s’agit pas d’une peluche dont on change les piles lorsque “ça ne marche pas bien”. C’est un être vivant qui oblige l’acheteur à une très grande responsabilité.

Voilà pourquoi les législateurs on voté cette loi. Elle protège l’acheteur si votre animal meurt car l’éleveur n’a pas respecté les conditions de bonne santé le jour de la transaction. Néanmoins, le vendeur ne peut pas être responsable pour toutes les maladies de la planète et indéfiniment dans le temps.

Cette garantie est la même pour tous, quelque soit l’acheteur, l’animal ou le vendeur. N”hésitez donc pas à partager cette information avec vos proches. Elle pourrait être utile le jour où l’un d’eux décide d’acheter un animal de compagnie.

Cordialement

L’équipe Pom d’amour

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *